Se souvenir… faire mémoire, pour vivre demain

Novembre, un mois riche en célébrations du souvenir.

Il s’ouvre sur la fête de tous les saints, rappel joyeux de ceux et celles qui ont essayé de vivre l’Évangile par leur vie, leurs choix, leur relation à Dieu. Saints célèbres du calendrier, saints anonymes dont nous sommes plus proches par la sainteté ordinaire.

Puis, nous nous souvenons particulièrement des défunts de nos familles, de ceux et celles des derniers mois et aussi de tous les défunts anonymes, eux aussi, morts dans la solitude ou l’indifférence. Nous prions pour eux et nous leur demandons de prier pour nous.

Et, cette année, nous nous souvenons que le 11 novembre, il y a cent ans, a pris fin la première guerre qualifiée de mondiale. Des millions de jeunes soldats y ont laissé leur vie. Des familles entières ont été disloquées. L’Europe s’est retrouvée en lambeaux. Les monuments aux morts nous invitent à nous souvenir et à prendre notre part pour que la paix progresse, aujourd’hui encore, dans notre humanité.

Novembre, un mois intense pour relier tous ces souvenirs à celui qui est au cœur de notre foi, la mémoire de l’amour de Dieu tout au long de l’histoire des hommes, la mémoire de l’événement qui a, pour toujours, changé le sens de l’histoire : en donnant sa vie, Jésus a fait surgir la vie pour tous. Que son Esprit vienne orienter notre histoire personnelle et celle de notre monde !

Père Bernard